Connect with us

Voyage

Voyage en Nouvelle-Zélande : 5 lieux d’intérêt à ne pas manquer

Published

on

Lake Wanaka voyage Nouvelle Zélande

La Nouvelle-Zélande semble très petite sur une carte, pourtant il ne faut pas sous-estimer sa taille, car une semaine ne vous permettra pas de visiter ses deux îles principales. Il faut savoir que l’île du Nord est la plus peuplée avec des forêts subtropicales, des volcans et des collines vertes. Tandis que l’île du Sud est la plus sauvage et elle est caractérisée par de grands espaces et des chaînes de montagnes. Dans les deux cas, la Nouvelle-Zélande abrite de nombreuses merveilles et pour vous donner un aperçu, voici 5 lieux d’intérêt à visiter lors d’un voyage au pays des kiwis.

 Auckland

Bien qu’elle ne soit pas la capitale du pays, Auckland est la plus grande ville de la Nouvelle-Zélande en plus d’avoir la particularité d’être entourée par des plages et une cinquantaine de volcans. C’est l’endroit rêvé pour les amoureux de la nature et de belles vues, ainsi que pour tous ceux qui souhaitent grimper sur des volcans comme le mont Eden près de Newmarket.

En plus de la nature omniprésente, vous découvrirez une ville en constante effervescence et très culturelle avec ses divers musées, sa galerie d’art, son port et sa Sky Tower. Pour organiser votre séjour, renseignez-vous auprès d’une agence spécialisée comme : https://nouvellezelande.marcovasco.fr.

La péninsule de Coromandel

Située dans le nord-ouest de l’île du Nord, la péninsule de Coromandel fait partie des plus grandes péninsules du pays. S’étendant sur 85 km de long et 40 km de large, elle abrite de nombreux trésors naturels. Il y a par exemple des cascades où vous pourrez vous baigner, une forêt luxuriante avec une multitude d’animaux et de belles formations rocheuses à découvrir au cours de randonnée.

Vous y trouverez également Te Whanganui-A-Hei, une réserve marine couvrant une surface de 840 hectares et Cathedral Cove. Cette dernière est l’une des attractions principales de la région en raison de son arche naturelle sur la plage.

Hobbiton

Si vous êtes fan des trilogies « Le Seigneur des Anneaux » et « Le Hobbit », vous allez adorer votre séjour en Nouvelle-Zélande. La raison est que c’est dans cette contrée que Peter Jackson a tourné une grande partie des scènes de paysages de ses deux trilogies.

Parmi les lieux les plus mythiques pour le tournage, il y a Hobbiton qui est un village Hobbit créé de toutes pièces et vous aurez la possibilité de le découvrir lors d’une visite guidée. En raison de sa popularité, il est fortement conseillé de réserver vos billets. D’autant plus que vous ne pouvez pas visiter ce lieu unique par vous-même.

Le parc national de Tongariro

Toujours sur l’île du Nord et plus précisément au centre, le parc national de Tongariro est le tout premier parc national créé en Nouvelle-Zélande, en 1887. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993. De plus, ce parc est considéré comme l’un des plus beaux du pays et il est aussi connu pour abriter trois volcans encore actifs à savoir Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro.

Si vous avez l’âme d’un aventurier, prenez part à la célèbre Tongariro Alpine Crossing. Il s’agit d’une randonnée de 19 km qui vous permettra de découvrir les plus beaux paysages du parc avec les trois volcans et leurs lacs émeraude.

Lake Wanaka

Rendez-vous cette fois-ci sur l’île Sud et plus précisément dans la région d’Otago pour découvrir le quatrième plus grand lac de la Nouvelle-Zélande : le lac Wanaka. On le reconnaît par son arbre solitaire sur les rives avec pour toile de fond les magnifiques montagnes du Mont Aspiring National Park.

De plus, le lac Wanaka se trouve à proximité d’une petite ville du même nom qui vous charmera pour la beauté de ses paysages ainsi que son atmosphère calme et authentique. Les alentours du lac vous offrent également de très belles randonnées.

Pour plus d’articles voyage, rendez vous ici.

Voyage

Découvrir Montpellier à travers la série un si grand soleil

Published

on

By

Ville millénaire, célèbre pour ses monuments, ses nouveaux quartiers et sa richesse culturelle, Montpellier est l’une des plus grandes villes de France. Connue pour sa beauté et son dynamisme, la ville est de nouveau sous les feux des projecteurs avec le tournage de la série intitulé un si grand soleil. Plus d’une dizaine de lieux sont à découvrir à travers la série, mais les 5 plus beaux et incontournables rendez-vous de la ville sont les suivantes.

Le bassin Jacques Cœur

Le bassin Jacques Cœur est l’une des places phares de la série un si grand soleil en avance sur les sites de spoilers.

Il fait partie de l’un des points focal du quartier contemporain de Port Marianne. On y admire un grand jet d’eau d’une trentaine de mètres de haut. L’allée de promenade jonchée de palmier du Washingtonia filifera permet de flâner sur les berges comme on le fait en bord de mer. Le par ce jardin est aménagé sur un ensemble de 3,5 hectares.

Le zoo de Montpellier

Le parc zoologique de la ville est mis en avant dans la série à travers quelques scènes de la série un si grand soleil. L’entrée du parc est gratuite aussi bien pour les grands que les petits.

Étendu sur un espace de 80 hectares, le parc recueille pas moins de 1350 espèces d’animaux en tout genre vivants en semi-liberté. La visite est répartie en 5 parcours pour partir à la rencontre des animaux tels que les loups, les lions, les girafes et les ours. Pour le piquenique de midi ou les pauses goûter, le parc met des tables à la disposition de visiteurs.

La plage de Montpellier

Le littoral méditerranéen ou les plages de Montpellier font partie des endroits phares de la ville que l’on peut découvrir dans la série.

Le bord de mer de la ville est favorable pour les bains de mer, le farniente et les balades. C’est également le lieu favori des sportifs amateurs de stand-up paddle. Pour une journée ou soirée détente en bord de mer, on peut également profiter des plages privées. Le littoral de charme de la ville est intégralement préservé, c’est ce qui fait le charme de son littoral. Entre le Carnon, la Grande Motte et les plages du travers, il y a de quoi se détendre et s’amuser.

Le Pic Saint Loup

Il se dresse fièrement dans le paysage de la ville avec ses 658 m d’altitude. C’est le point de rendez-vous idéal pour ceux qui aiment la randonnée, il se trouve à 1 h de marche de la ville et offre des végétations ayant une résistance naturelle à la sècheresse estivale.

Sa végétation est à l’origine de la richesse du cépage typique du pic Saint Loup. C’est l’un des plus beaux sites de la région des garrigues. Il se trouve dans l’arrière-pays de la ville de Montpellier.

La place de la comédie

C’est un point de passage obligé lorsque vous êtes à Montpellier. Cette place est également appelée la place de l’œuf en raison de sa forme ovale.

C’est l’un des plus vastes espaces piétonniers en Europe où l’on peut voir l’opéra Comédie. Vous y trouvez la fontaine des trois déesses qui est l’une des pièces emblématiques et représentatives de la ville de Montpellier. Les éclairages de l’espace lui donnent des allures festives une fois la nuit venue. La place de la comédie est le lieu parfait pour débuter une visite de la ville.

Rendez-vous sur cette page si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les destinations de voyage intéressantes.

Continue Reading

Voyage

Se rendre aux États-Unis pour en apprendre le plus possible sur l’anglais

Published

on

By

Se rendre aux États-Unis pour en apprendre le plus possible sur l’anglais

Les États-Unis représentent le pays où tout est possible. Dans l’imaginaire collectif, tout y semble démesuré et mieux en un sens. Il s’agit du meilleur endroit pour apprendre l‘anglais. L’immersion dans la culture américaine contribue grandement à une meilleure appréhension de la langue. Voici comment donner vie à cette expérience unique et tous les détails pour faciliter ce séjour.

Par quels moyens concrétiser son envie de séjour linguistique aux États-Unis ?

Il existe plusieurs sortes de formation pour ceux qui souhaitent apprendre l’anglais. Les universités dispensent des cours sur une durée plus ou moins longue. Certains établissements proposent des cursus qui impliquent 18 h de travail par semaine. Ces cours sont faits pour ceux qui souhaitent explorer la langue de Shakespeare réellement à fond. Ce genre de programme ouvre droit à l’obtention d’un visa étudiant. Celui-ci donne la responsabilité aux élèves d’assister réellement aux cours. Ainsi, un manque d’assiduité est passible d’exclusion. Ils doivent prouver qu’ils rentreront chez eux une fois le cours assimilé. Les apprentis anglicistes peuvent changer d’école, à condition qu’elle fasse partie des écoles reconnues. Grâce à ce type de programme, le touriste vit la vie d’un étudiant américain. Cela signifie qu’il bénéficie de toutes les infrastructures du campus. L’étranger se voit offrir une habitation sur place et peut s’adonner aux diverses activités.

Obtenir un visa étudiant reste cependant facultatif pour ceux qui souhaitent apprendre l’anglais aux États-Unis. Les étrangers gagnent le pays avec un visa touriste et intègrent simplement une école de langue. Dans ce cas, ils possèdent 2 options. Ils peuvent avoir réservé leurs cours en amont. Plusieurs établissements de formation disposent de sites sur lesquels ils exposent leurs offres. Les aspirants anglophones n’ont qu’à effectuer leur enregistrement en ligne. Dans ce cas, ils se renseignent en amont sur les modalités pratiques. Certaines écoles exigent une inscription qui date d’une année avant la date de début des cours. D’un autre côté, ils peuvent également attendre d’être sur place pour chercher une école de formation. Étant donné qu’il ne s’agit pas de parcours académique, il y a plus de souplesse dans l’emploi du temps. Dans tous les cas, il convient de suivre ses envies pour une adaptation et un apprentissage réussis.

Découvrir les avantages de deux endroits différents des États-Unis pour apprendre l’anglais

Ce vaste pays possède l’avantage certain de la diversité. Ainsi, les étrangers ont le loisir de choisir parmi tous les États qui le composent. L’évidence semble désigner New York pour une première expérience. Cette ville s’impose comme une célébrité pour les étrangers. Il s’agit d’une excellente destination pour s’intégrer dans la culture américaine. Les touristes se retrouvent emportés par le célèbre dynamisme de la cité. Il s’agit d’une étape obligatoire lors d’un séjour aux etats unis marco vasco avec des professionnels du voyage. Les élèves apprennent l’anglais d’une manière ludique et culturelle en même temps. En effet, ils peuvent approcher les natifs et entamer la discussion pour enrichir leur vocabulaire. Les New yorkais méritent leur réputation d’ouverture d’esprit et de chaleur humaine. Ils peuvent aussi s’aider en visitant les musées et autres monuments. Ainsi, ils apprennent les nuances et différences entre un langage soutenu et un autre plus décontracté.

Les États-Unis disposent de multiples lieux tout aussi enjoués les uns que les autres. Les cités en bordure de plage représentent de magnifiques lieux d’apprentissage. Los Angeles regroupe l’ambiance détendue d’une station balnéaire avec la vivacité urbaine. Les apprenants peuvent parfaire leur anglais en visitant les fameux studios de films par exemple. Les parcs d’animation permettent de découvrir de nouveaux vocabulaires. Les touristes découvrent les habitations de plusieurs célébrités en sillonnant Beverly Hills. Les établissements scolaires ont accueilli de nombreuses stars. Les étrangers ont l’opportunité de suivre des cours dans les mêmes universités que des personnalités. Pour se reposer entre deux séances, ils plongent dans la mer délicieuse. Un temps presque invariablement clément règne sur le ciel de cette ville.

Sur quels critères baser son choix d’un établissement d’apprentissage d’anglais ?

Cette décision détermine la manière dont le séjour entier va se dérouler. Il est donc très important que l’étudiant opte pour une infrastructure qui lui convienne sur tous les plans. La question des programmes a été abordée plus haut. Il est à préciser que certains établissements bénéficient d’une accréditation qu’il importe de consulter. Cet agrément possède son intérêt pour les étudiants qui souhaitent se voir délivrer un certificat ou un diplôme. Celui délivré par les infrastructures mises aux normes joue sur le plan international et s’intègre dans une demande d’emploi par exemple. Mis à part cette considération, le touriste doit prendre l’environnement de travail. Le choix de la ville ou de l’État dont nous avons donné deux exemples en amont influence l’ambiance d’apprentissage.

D’autre part des considérations d’ordre matériel se présentent. Les touristes doivent justifier de leur capacité à s’assumer financièrement pendant leur séjour aux USA. Pour ce faire, il faut choisir un établissement qui corresponde à ses possibilités pécuniaires. Cependant, il faut aussi faire attention au côté qualitatif. Les prix trop bas cachent souvent un déficit du niveau des cours. Les meilleures offres restent celles qui incluent le logement et la nourriture. Les historiques des établissements constituent un excellent indicateur de leur stabilité et donc de leur niveau.

 

Si vous aimez bien apprendre, vous pouvez aller au Sri Lanka pour en savoir plus sur l’épopée culinaire réussie en slalomant ou rejoindre la Birmanie pour apprendre un séjour sportif comme ici.

Continue Reading

Voyage

Voyage en Grèce : cap sur Magne le paradis perdu aux confins

Published

on

By

Dans l’esprit de beaucoup de Français et d’une persistance des clichés sur la Grèce, ce beau pays méditerranéen ne serait qu’un enchevêtrement d’îles paradisiaques aux maisons bleues et blanches. Pourtant, la Grèce est bel et bien un pays de montagnes, de vallées, de canyons où l’on trouve forêts et rivières baignés d’une atmosphère parfois propres à l’Ariège ou à la cause. Simplement méconnue avec une terre de contrastes aux richesses insoupçonnées. Nous vous invitons à découvrir Magne, l’une des destinations de l’ombre, derrière les grands classiques, loin des cartes postales aux maisons bleues et blanches.

La Magne, une histoire hors de temps à découvrir

L’histoire de cette petite langue de terre est assez mouvementée car Magne, ou Mani, est une petite région restée enclavée du reste du continent jusque dans les années 70 (la date de construction de la première route pour y entrer). De ce fait, les habitants se réclament descendants directs des Spartiates. Magne a tout de même réussi à garder une certaine autonomie Avec une place centrale dans l’échiquier politique dans l’Antiquité, au temps de croisades, des vénitiens ou pendant l’invasion ottomane.

Il y a longtemps, la terre des Maniotes était une terre de piraterie, de clans et de conflits en tous genres. Autrefois c’était le théâtre d’une riche histoire géopolitique, militaire et commercial. Loin de ses origines dont les locaux sont pourtant fiers, Mani compte désormais un récit plus moderne. Et pour cause la Grèce a déclaré son indépendante, à Aeropoli dans le petit village de Magne. Loin des grands axes, nichés dans son écrin, Magne est un endroit hors du temps. Figé au bord de la méditerranée, c’est un paradis perdu.

Des villages de pierre héritages singuliers

Quelque chose nous interpelle depuis l’une des deux routes qui nous emmène en Magne (via Aeropoli ou Gytheio), alors que nous pénétrons dans la province. De celles que nous en souvenons, les villages en pierre dressent ici le portrait d’une architecture singulière le long de la côte. Depuis les tours qui habillent chaque maison, ces villages guettent les voyageurs. Jusqu’à sa libération en 1829, ces habitations fortifiées témoignent d’ailleurs du conflit permanent de la péninsule avec l’empire ottoman, héritages du moyen-âge.

Nous nous prenons à rêver en parcourant ces villages souvent moins peuplés voire déserts. A quoi ressemblaient ces clans patriotes ? Comment vivaient-ils cette vue tumultueuse, dans l’ombre de leurs tours ? Lorsque nous savons que Mani n’abrite plus tous ses héritiers, une certaine nostalgie se dégage. La faute est aux temps modernes qui ont provoqué des vagues d’exode de population vers les centres urbains de Grèce.

En logeant la côte depuis Kalamata on passe notamment par Aeropoli, Oitylo, Vathia (sûrement le plus connu, il était encore bien peuplé dans les années 70-80), Lagia, ou encore Drogopigi. En voyant ses villages défiler, nous en viendrons presque à nous demander si c’est bien la Grèce que nous sommes entrain de découvrir.

Si vous avez le temps, partez faire un voyage en Grèce. Ainsi, vous découvrirez par vous même la splendeur des paysages qu’offre ce pays. Si vous souhaitez découvrir plus d’informations concernant les voyages, rendez-vous sur cette page.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.