Connect with us

Automobile

5 astuces à mettre en œuvre pour financer l’achat de sa nouvelle voiture 

Published

on

Quel que soit le modèle ou la marque de voiture que l’on utilise, il arrive un moment où celle-ci vieillit complètement. Lorsque c’est le cas, la conduite du véhicule ne procure plus le même plaisir qu’au départ. De surcroit, des pannes peuvent survenir à tout moment, et cela sans prévenir. Face à cette situation, acquérir une nouvelle voiture devient généralement la meilleure solution. Seul problème : comment financer cette acquisition lorsque l’on ne possède pas un compte bancaire rempli ? Voici 5 astuces et idées à mettre en œuvre pour acheter votre nouvelle voiture.

  1. Se référer à un mandataire automobile

Passer par un mandataire automobile est l’une des meilleures astuces à appliquer pour acquérir sa nouvelle voiture. Le mandataire automobile est en effet un professionnel qui achète les véhicules directement sortis d’usine et qui bénéficie de tarifs avantageux. En fonction de la marque et du modèle de véhicule que vous souhaitez acheter, vous pourrez bénéficier d’une importante réduction sur le prix. Certains mandataires offrent jusqu’à 30% de réduction sur certains de leurs modèles. L’autre point positif avec les mandataires automobiles est qu’ils disposent généralement de toute une flotte de voitures. Vous pourrez ainsi effectuer votre choix parmi de nombreuses propositions.

  1. Vendre son ancienne voiture

Comme vous le savez surement déjà, pour acquérir une nouvelle voiture, il faut être en possession d’une certaine somme d’argent. Pour réunir celle-ci, vous pouvez déjà commencer par vendre votre ancienne voiture. Après l’avoir utilisée sur une période plus ou moins longue, cette dernière n’est plus dans le meilleur de ses états. Il devient de ce fait inutile de la garder et de la voir perdre complètement sa valeur. La céder tôt vous permettra d’obtenir un montant raisonnable que vous pourrez compléter pour acquérir un nouveau véhicule. En effet, peu de temps après sa mise en circulation, une voiture entre aussitôt dans un processus de dépréciation. Pour cela, l’idéal est de revendre sa voiture pendant qu’elle possède encore une certaine valeur.

 Comment et à qui alors vendre son ancienne voiture ? Si vous souhaitez revendre votre voiture, vous référer aux experts automobiles à Paris du site https://www.manocar.fr constitue la meilleure solution qui s’offre à vous. Il s’agit d’une entreprise qui vous propose un service efficace de rachat de voiture à des prix intéressants. Contactez cette équipe d’experts pour bénéficier de leur prestation.

  1. Financez votre nouvelle voiture

La revente de son ancien véhicule constitue un apport financier non négligeable. Selon les professionnels que vous solliciterez, vous pourrez constater une variation de prix assez conséquente. Référez-vous aux experts Manocar qui vous proposeront le juste prix ainsi que l’enlèvement de votre ancienne voiture roulante ou pas.

  1. Economiser

Même si cela semble banal, économiser constitue l’une des meilleures manières de réunir suffisamment d’argent pour acquérir une nouvelle voiture. Pour y arriver, vous devez déterminer un montant à mettre de côté de façon périodique. Vous pouvez opter pour une épargne hebdomadaire ou porter votre choix sur une épargne mensuelle.

  1. Penser à l’alternative des voitures d’occasion

À défaut d’acquérir une voiture tout droit sortie d’usine, vous avez la possibilité de vous procurer un modèle d’occasion. Les voitures d’occasion représentent une excellente alternative aux véhicules neufs et leur choix se révèle particulièrement avantageux. Le premier avantage et surement et le plus intéressant est le prix d’achat. En effet, en optant pour un modèle d’occasion, l’on peut réaliser une importante économie par rapport au prix d’un modèle neuf. Il suffit de s’assurer du bon état de marche du modèle choisi et le tour est joué.

Nous avons maintenant fait le tour du problème. Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !

Continue Reading

Automobile

5 choses à faire au moment de poser des pneus d’hiver

Published

on

L’hiver arrive et il est temps de penser à changer les pneus d’été de son véhicule en pneus hiver.

Néanmoins, il est parfois difficile de comprendre l’intérêt de faire poser des pneus hiver sur sa voiture. Dans cet article, nous vous disons les 5 choses principales à savoir et à faire sur les pneus hiver.

1. Respectez la loi

Depuis 2019, les pneus d’hiver sont obligatoires au Québec entre le 1er décembre jusqu’au 15 mars inclus.

Il est donc nécessaire de changer vos pneus d’été, et ceux avant le 1er décembre. Pour ne pas oublier de le faire ou éviter de le faire en dernière minute, nous vous invitons à faire poser vos pneus hiver en début du mois de novembre ou en milieu de mois.

Si jamais vous vous faites arrêter et que votre voiture ne possède pas de pneus hiver, une amende variant de 200 et 300 dollars vous sera imputée.

2. Achetez vos pneus hiver au bon endroit

Que ce soient des pneus neufs ou d’occasion, il est vraiment très important d’acheter et de faire poser des pneus hiver chez un spécialiste.

En effet, les concessionnaires privés et les multimarques pourront vous donner une meilleure idée des derniers changements technologiques dans leurs domaines. Ces spécialistes sont mieux renseignés que la plupart des magasins grande surface.

Donc si vous souhaitez acheter et faire poser vos pneus d’hiver, contactez un expert dans ce domaine.

3. Choisissez des pneus adaptés à la saison hivernale

Cela semble logique, mais beaucoup se demandent quand même l’intérêt de faire poser des pneus hiver sur sa voiture lorsque c’est…l’hiver.

Comme son nom l’indique, les pneus d’hiver sont conçus spécifiquement pour rouler sur la neige, la glace et par temps froid.

La gomme des pneus d’hiver offre une excellente adhérence sur tout type de route, même lorsque la température est négative. Cette souplesse permet une meilleure tenue sur la route et donc un meilleur contrôle. 

Contrairement au pneu d’été, le pneu hiver possède de grandes rainures profondes et larges. Cette particularité lui permet d’évacuer instantanément l’eau et la neige. Cela permet de diminuer les risques d’aquaplanage.

4. Changez toutes les roues

Les amateurs d’automobiles peuvent vous dire que changer uniquement les deux pneus avant de votre voiture en pneus hiver sera suffisant. Or, remplacer uniquement deux pneus dans le but d’économiser de l’argent n’est pas une bonne option.

Si vous faites l’échange d’uniquement de deux pneus, les avantages des pneus hiver seront inefficaces et cela ne vous protègera pas. Pour que tout soit optimal, il faut impérativement faire changer l’intégralité des pneus de votre voiture.

Sinon, vous pourriez perdre la maîtrise de votre véhicule et avoir un accident possiblement mortel. Est-ce que quelques dollars économisés valent le prix de votre vie ou celle de vos proches?

5. Songez aux pneus d’occasion

Si l’achat de pneus d’hiver neuf pose problématique à votre porte-monnaie, pensez au marché de l’occasion. Vous trouverez surement votre bonheur si vous savez chiner.

Néanmoins avant d’acheter des pneus d’hiver d’occasion, assurez-vous que ceux-ci conviennent à votre véhicule. Pour cela, il faut vérifier qu’ils aient la même taille et que la profondeur de la bande de roulement de vos pneus soit d’au moins 4,8 mm au moment de leur installation.

Afin de trouver vos pneus d’hiver d’occasion, rendez-vous sur des sites de rachat de pièces de voiture.

Continue Reading

Automobile

Trouver un épaviste en ile de France, comment procéder 

Published

on


Pour des raisons sanitaires, il faut faire appel à un épaviste pour s’occuper de l’épave de votre véhicule. Ce dernier procède à l’enlèvement et l’envoie souvent à la casse. Il faut se référer à un professionnel du domaine pour une prise en charge adéquate. Si vous êtes dans la région de l’ile de France, retrouvez ici comment procéder.

  1. Où trouver un épaviste en ile de France ?

Pour envoyer sa voiture à la casse gratuitement, le recours à un épaviste doit se faire dans la région où se trouve l’épave. L’enlèvement d’une voiture hors d’usage n’est gratuit que sous certaines conditions. D’abord, la distance entre le service de récupération d’épaves et le site de retrait de l’automobile ne doit pas dépasser 15 km.

Il faut ensuite faciliter le travail du professionnel en évitant que l’emplacement de l’engin soit inaccessible. Par exemple, une voiture dans un souterrain ou autre site difficile d’accès ne peut bénéficier d’un enlèvement gratuit. En effet, en fonction du nombre de conditions non remplies, des frais supplémentaires sont appliqués pour l’opération.

Faites la recherche sur Internet

Les épavistes proposent leur service dans chaque région et vous les retrouverez facilement. Soumettez donc votre requête à un moteur de recherche sur Internet. Il existe tellement de solutions que vous aurez l’embarras du choix. Choisissez-en une, et une fois sur la plateforme de l’entreprise d’enlèvement d’épave, recherchez le moyen de les contacter.

En général, ils sont disponibles pour vous recevoir 24 h/24 et 7 jours/7. Exposez-leur votre problème et ensemble vous trouverez la solution convenable. Dès que les conditions sont établies, ils vous donnent un rendez-vous pour le retrait de l’épave.

Il faut noter que la récupération du véhicule nécessite certaines démarches administratives. Celles-ci sont souvent ennuyeuses. Rassurez-vous, avec l’Internet vous trouverez des épavistes qui se déplacent vers vous et effectuent toutes les transactions administratives et financières sur place. C’est un véritable gain de temps.

Évaluez le prix de rachat par l’épaviste

En ce qui concerne le montant éventuel de cession du véhicule, il est variable. La valeur d’une voiture dépend de plusieurs facteurs, dont la marque, le modèle et la date de la première mise en circulation. Si elle est moins âgée (moins de 13 ans), la valeur croît et dans le cas contraire, elle vaut moins. En outre, une épave avec des pièces encore en état présente un avantage pour le prix.

Il est inutile de réfléchir à estimer le prix soi-même. Vous risquez de faire une mauvaise estimation. Demandez cela simplement à votre épaviste ou plutôt, allez sur Internet pour le faire. Il existe des outils déjà disponibles qui le calculent pour vous. Il suffit d’entrer les informations requises et le tour est joué.

  1. Que devient votre épave après la récupération ?

La voiture est envoyée vers la casse pour la poursuite de sa prise en charge. Là, le démolisseur ou le broyeur se charge de la détruire. L’objectif de cette manœuvre est de récupérer éventuellement des pièces qui peuvent être réutilisées pour fabriquer d’autres produits. Lorsque le véhicule est encore en état, certaines composantes sont récupérées avant la casse.

À l’issue de la destruction de votre engin, le professionnel de la démolition des épaves vous remet un dernier document. Il s’agit du récépissé de prise en charge dont un exemplaire parvient à la préfecture du département. Ce document atteste que vous vous êtes effectivement débarrassé de l’épave de l’automobile. L’instance pourra l’utiliser pour annuler son immatriculation.

En effet, il existe des lois qui régissent la prise en charge des véhicules hors d’usage. Le non-respect peut entraîner des amendes et des poursuites judiciaires. Ces voitures constituent un réel problème sanitaire aussi bien pour vous que pour votre entourage. Faites donc diligence en contactant l’épaviste certifié pour l’enlèvement.

Continue Reading

Automobile

Comment immatriculer une voiture en Belgique en 4 étapes

Published

on

By

Si vous venez d’acheter une voiture en Belgique, félicitations ! Vous êtes sur le point de vous lancer dans une aventure passionnante, celle de posséder un véhicule. Mais avant de prendre la route, vous devez d’abord vous acquitter de certaines formalités administratives. Pour faciliter la procédure, nous avons élaboré ce guide complet expliquant comment immatriculer votre voiture en Belgique.

De quoi avez-vous besoin pour faire immatriculer votre voiture en Belgique ?

À partir du 1er janvier 2020, vous ne pourrez plus immatriculer votre voiture par téléphone ou par internet. Vous devrez vous rendre dans un centre spécial, accessible uniquement sur rendez-vous. Pour en savoir plus, consultez notre guide complet sur l’immatriculation de votre véhicule en Belgique ci-dessous.

Pour immatriculer votre voiture en 72 heures, vous devez vous rendre dans l’un de ces 12 centres de services spéciaux répartis dans tout le pays :

Vous pouvez également immatriculer votre voiture en ligne via l’Agence belge des transports ou la Poste belge.

Pendant les 90 premiers jours, l’immatriculation de votre voiture est très simple. Il vous suffit d’apporter votre permis néerlandais en cours de validité ou votre passeport européen au guichet et de le présenter sous la catégorie « voitures » (par exemple, « berline » ou « voiture » pour les méthodes officielles).

Après cela, les choses se compliquent un peu. Pour simplifier les choses, BFM Partners, la société qui gère ces centres de services, divise le processus en trois étapes :

Le processus commence par le rendez-vous. Une fois que vous avez trouvé votre centre de service et effectué le contrôle de l’autoroute (c’est-à-dire l’arrivée validée), vous recevrez une « lettre d’autorisation » qui vous dispense des formalités administratives pendant les trois jours suivants. Après cette période, vous devrez vous présenter à nouveau au guichet pour présenter votre lettre d’autorisation.

Il vous suffira alors de suivre les deux étapes suivantes :

Une fois que vous aurez reçu la lettre d’autorisation, vous passerez à l’étape suivante :

Après cela, il vous suffira de prendre rendez-vous avec votre centre de service et d’apporter votre formulaire rempli et le document valide avec vous.

Vous recevrez alors une « autorisation d’immatriculation » qui sera valable pendant cinq jours. Vous devrez la présenter au bureau des permis de conduire belge avant de continuer.

N’oubliez pas qu’il vous faudra aussi une copie de votre plaque pour mettre a l’avant de votre véhicule

Comment immatriculer une voiture en Belgique : Étape 1

Le gouvernement belge exige que chaque voiture soit enregistrée auprès du gouvernement et dispose d’un site web pour vous aider dans cette démarche.

Étape 1 : Trouvez le lien « Voiture et démarches administratives » sur le site web du gouvernement belge (en français ou en néerlandais).

Vous y trouverez les formulaires d’enregistrement et d’immatriculation, ainsi que les formulaires à remplir pour tous les documents nécessaires. Si vous voulez reconstruire votre véhicule, n’oubliez pas de retirer votre ancienne voiture de la circulation, car il s’agit d’une procédure d’enregistrement distincte. Vous pouvez avoir un aperçu rapide du processus en regardant la vidéo ci-dessous.

Quelles sont les conséquences possibles si vous n’enregistrez pas votre voiture correctement ? Comme il s’agit de la première étape de la procédure, il peut être tentant de la sauter. Cependant, si vous n’immatriculez pas votre voiture correctement, cela peut avoir de graves répercussions sur votre droit de conduire. Si, sans le savoir, vous la conduisez hors de la route, vous risquez de vous retrouver dans de beaux draps. En plus d’une amende, la loi prévoit que votre voiture peut être mise en fourrière pendant 360 heures.

Il vaut mieux vérifier les informations qui vous sont données, surtout si vous prévoyez de prendre un taxi, de vous déplacer à pied, de louer un scooter ou de monter dans votre voiture pendant les vacances. L’Institut des petites et moyennes entreprises avertit que les locations de voitures non autorisées peuvent avoir des conséquences négatives pour les entreprises.

Attention ! Il est souvent plus facile d’ignorer certaines formalités au profit d’un processus plus automatisé, mais il est toujours bon de tout revérifier avant de partir et de payer l’amende salée qui risque d’être infligée à un véhicule non immatriculé dans l’UE.

Réussir un examen de conduite dans l’UE est un exploit et, après des décennies où les examens de conduite sont restés hors de portée de nombreux Européens, l’assurance automobile est obligatoire sur la route. Le gouvernement belge fonde l’assurance automobile sur votre « pays d’origine ». Selon la loi, cela inclut votre pays d’origine ainsi que votre ancien pays d’origine belge.

 

Comment immatriculer une voiture en Belgique : Étape 2

Si vous résidez en Belgique, vous pouvez faire immatriculer votre voiture à la maison communale (gemeentehuis). C’est là que vous devrez vous rendre pour immatriculer une nouvelle voiture ou renouveler l’immatriculation de votre voiture. C’est là que vous devrez vous rendre lorsque vous voudrez faire immatriculer une nouvelle voiture ou renouveler l’immatriculation de votre voiture.Vous vous demandez comment immatriculer votre voiture en Belgique si vous voulez importer un véhicule ? Ne vous inquiétez pas, nous avons tout prévu. Les véhicules que vous souhaitez faire entrer dans le pays devront d’abord être enregistrés par nos soins.

La procédure est très simple, mais si vous avez besoin d’un nouveau numéro d’immatriculation ou si vous souhaitez obtenir d’autres informations, par exemple si vous voulez une plaque unique ou plusieurs plaques, nous vous recommandons d’appeler un importateur de voitures local avant de prendre votre décision.

En arrivant à la Maison communale, vous devrez vous rendre au guichet d’immatriculation des voitures et présenter votre véhicule ou l’acte de vente, selon que vous louez ou achetez votre voiture, et payer les frais appropriés.

Veillez à ce que tout soit en ordre :

Lorsque vous avez rempli les formalités administratives et que vous êtes prêt à partir, vous pouvez éclater de joie et profiter de la sensation de posséder votre toute première voiture sur une autoroute locale. C’est si bon, croyez-nous ! C’est la première étape du voyage vers la possession de votre premier véhicule.

L’achat d’une voiture d’occasion en Belgique peut être une affaire très coûteuse. Bien que les directives officielles en matière de prix varient d’une région à l’autre, le prix moyen d’une voiture peut augmenter jusqu’à 40 % dans certains cas. Il n’est pas rare que le prix d’une voiture d’occasion dans une région soit le double de celui d’une voiture neuve dans une autre. Mais ce qu’il est encore plus important de garder à l’esprit, c’est qu’il existe différents types de formules d’assurance qui sont plus ou moins applicables à différents modèles de voitures. C’est pourquoi il est important de s’adresser à un agent d’assurance local avant de prendre une décision finale.

 

Comment faire immatriculer votre voiture en Belgique : Étape 3

 

Pour immatriculer votre voiture en Belgique, vous avez besoin de la carte grise ou du certificat d’origine du véhicule, d’une attestation d’assurance valable (assurance responsabilité civile) et d’un numéro NIF valable. Après avoir rempli tous les champs nécessaires, vous recevrez votre numéro d’immatriculation, que vous pourrez ajouter à votre Notepad ou à votre Google Sheets.

Veillez à ajouter votre identifiant et votre mot de passe belges, ainsi que l’endroit où vous souhaitez vous garer près du garage, lors de l’enregistrement de votre voiture. Vous pouvez également l’enregistrer en ligne. Vous pourrez alors conduire des véhicules d’un an maximum sans paperasse supplémentaire. L’étape suivante consiste à ajouter toutes les informations nécessaires sur la voiture, notamment le moteur, le numéro de châssis, la couleur, le kilométrage et les informations relatives à la garantie.

Enfin, vous devez payer une taxe de 150 € pour chaque véhicule enregistré. Vous pouvez payer par virement bancaire, par carte de crédit ou directement avec votre compte bancaire en ouvrant un compte bancaire belge en ligne, en utilisant l’application Learn.

Afin de confirmer que toutes les informations que vous avez fournies sont correctes, vous pouvez vérifier les plaques d’immatriculation extérieures belges. Elles sont enregistrées selon un format déterminé, et il est important d’apporter les documents pertinents pour toutes les plaques. Pour l’immatriculation, les plaques sont classées en « annolet », ou anciennes plaques d’immatriculation, et en « verbe », ou nouvelles plaques d’immatriculation. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur les anciennes ou les nouvelles plaques en cliquant directement sur l’une des photos suivantes.

 

Une plaque d’immatriculation intérieure belge actuellement en service. Pour plus d’informations, cliquez ici.

La plaque d’immatriculation intérieure actuelle. Le nom, le numéro et la couleur sont les mêmes que ceux de la plaque ci-dessus. Vérifiez que votre carte grise correspond à la photo et qu’il est clair que les plaques ont la même couleur et le même style.

Une plaque d’immatriculation extérieure. La couleur et le style peuvent différer, mais le nom est toujours le même.

 

 

Comment faire immatriculer votre voiture en Belgique : Étape 4

 

Maintenant que la voiture est immatriculée en Belgique, il est temps de l’acheter et de l’assurer. Si vous êtes déjà assuré au Royaume-Uni, vous pouvez utiliser cette assurance pour couvrir votre voiture en Belgique (nous l’avons fait) :

Avant de voyager, vous devez vous procurer une voiture en Belgique :

Une fois que vous avez fait tout cela, vous recevrez une plaque d’immatriculation temporaire avec le numéro d’immatriculation et Pinolo. Il existe d’autres types d’immatriculation de voiture, comme :

Vous utiliserez ces numéros pour revenir plus tard à ce guide pour immatriculer votre voiture.

Malheureusement, à cause de la pandémie, nous ne pouvons pas faire de véritables évaluations de voitures pour le moment. Mais nous avons beaucoup d’autres contenus liés aux voitures pour vous, alors revenez pour la suite de notre guide.

Une voiture n’est la propriété de personne. Si vous ne respectez pas les règles (notamment celle de ne pas se garer sur le trottoir), vous risquez de devoir payer une amende salée. Si vous ne savez pas comment conduire en toute sécurité lorsque vous vous garez – eh bien, nous ne pouvons pas vous aider.

Vous pourriez aussi avoir besoin d’une plaque jaune, les démarches sont les mêmes.

autre source ici.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.